Sac à main

IMG_5120

Comme une envie de changer de sac à main, pour quelque chose de plus pratique… J’ai trouvé mon bonheur dans le livre d’Edwige Foissac, La Petite Cabane de Mavada, « Les sacs et pochettes à coudre ». C’est un beau livre, avec pleins de projets, et des pas-à-pas très détaillés. Je ne suis pas une couturière débutante, mais j’aime beaucoup ce genre de livres, qui nous guide au fur et à mesure de la couture : impossible de se planter, et résultat au top 🙂

J’ai déjà cousu plusieurs sacs de ce livre :

Un mini-Solveig (j’ai diminué toutes les dimensions du livre), en tissu noir épais et intérieur en coton :

Un « Solveig » offert à ma Maman, en simili cuir lisse violet et coton, accompagné de son Organisateur « La Main dans le Sac ».

Un « Eulalie » un peu modifié pour ajouter de l’épaisseur (j’ai pas mal de trucs dans mon sac à main 😀 ) qui m’a accompagné quelques temps, et est maintenant devenu le sac de ma fille 😉 En coton liberty Adeladja, et simili cuir velours.
Le rabat est inversé car j’ai coupé le thermocollant dans le mauvais sens, il faut dire que les deux faces sont très ressemblantes ^^ et je n’ai pas voulu recouper mon Liberty pour ne pas gâcher, j’ai donc laissé comme ça. J’ai ensuite vu sur FB que pas mal de couturières avaient fait comme moi lol !

Un « Nine », cousu en version réduite (3/4 de la taille initiale) pour en faire une trousse de toilette pour ma fille quand elle est partie en classe de mer.

Et le sac Louise que j’ai fait l’hiver dernier pour changer de mon Eulalie, en version tissu de manteau bleu et coton. Il a une forme qui me plait beaucoup, même si au départ j’avais surtout flashé sur l’Eulalie dans le livre, celui-ci s’est révélé un peu moins pratique dans mon quotidien, et j’ai eu envie de faire autre chose. Le sac Louise se ferme avec une fermeture éclair et il n’est ni trop grand ni tout riquiqui ! Et bien sur il a des détails très bien pensés comme des poches, des poignées, bref parfait pour moi !

Puis au printemps, j’ai eu envie de m’en recoudre un en version « non hivernale », car le tissu de manteau c’est chouette, mais arrivés les beaux jours, je voulais autre chose.

Moi qui ne changeait que rarement de sac (que je cousais donc de loin en loin parmi mes projets couture), je me retrouve à coudre beaucoup d’accessoires grâce à ce livre (et j’ai aussi acheté ses p’tits copains, car j’ai les 3 livres qu’a écrit Edwige Foissac 😀 ).

Ce sac est réalisé en Alcantara, un tissu de très bonne qualité, mais qui coute cher. J’en ai trouvé à prix tout doux (environ 10% du prix d’origine !) sur le site Stragier au moment des soldes, autant dire que j’ai sauté dessus, j’ai pris 2 petits coupons : un beige rosé et un noir. S’ils sont de nouveau en soldes un jour, j’en reprendrai, c’est un bonheur à coudre, et je trouve que les projets rendent merveilleusement bien !

L’intérieur est en coton imprimé dandelion, de couleur assortie. Tissu trouvé chez Buttinette. Le passepoil est fabriqué par mes soins à partir d’un biais que j’ai coupé dans mon tissu.

La bouclerie vient du site déco cuir.

J’ai cousu une petite pochette à glisser dans le sac, pour y mettre mon baume à lèvres, des mouchoirs…

Les petits détails sont faits en liberty Adeladja bleu, tissu que j’adooore ! Dommage que je n’en ai pas eu un métrage suffisant, sinon j’aurais sans doute fait la doublure avec 😉

J’ai rajouté des pressions pour maintenir le sac replié, et une pression pour accrocher mes clefs et les retrouver facilement.

Ce sac me suit depuis déjà un an maintenant, et il est toujours au top !

2 réponses à “Sac à main

  1. Cc alors ça, les sacs c’est vraiment un truc qui me fait flipper lol !!
    j’en suis encore au début de la couture et ça me tenterais bien mais le simili me parait compliqué a coudre même si on me dit le contraire
    il est très beau ton sac !

    J’aime

    • Merci Violette !
      J’ai commencé il y a longtemps en faisant mon propre patron, car je ne trouvais pas de sac simple ! Alors là avec toutes les explications super bien détaillées (photos et texte), c’est beaucoup plus sécurisant.
      Le simili n’est pas compliqué à coudre, avec une bonne MAC (car c’est plus épais que le coton, donc il faut pouvoir passer les épaisseurs), et une aiguille neuve, ça se fait bien. J’ai d’abord essayé avec un porte-monnaie, avant de voir un plus grand ouvrage 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s